Psychothérapie et coaching en personne ou par appel-vidéo.

La pleine conscience

Qu’est-ce que la pleine conscience ?

Afin de reconnaitre l’importance de la pleine conscience, nous devons comprendre le fonctionnement de notre esprit. Malheureusement, sans aucun entrainement spécifique, nous fonctionnons dans un mode « par défaut » où seule l’information déjà acquise est utilisée et les réactions automatiques sont répétées avec peu de conscience ou d’attention à de nouveaux renseignements provenant du contexte actuel. Dans un tel mode, nous expérimentons plus de chaos émotionnel, nous n’apprenons pas efficacement, nous avons des perspectives étroites et nous n’envisageons pas d’autres solutions. Par conséquent, nous suivons les autres sans remettre en question leurs comportements, nous faisons des jugements hâtifs, prenons de pauvres décisions et nous sommes peu conscients des résultats de nos comportements sur nous-mêmes et sur ​​les autres.

En opposition à ce mode de fonctionnement, la pleine conscience se caractérise par un processus ouvert, curieux, et flexible. La pleine conscience peut être pratiquée à travers la méditation, pratique contemplative orientale, ou à travers des exercices qui favorisent l’attention, la présence dans le moment et la flexibilité mentale. Quelle que soit la pratique utilisée pour cultiver la pleine conscience, elle doit être considérée comme un processus continu visant à contrer notre mode automatique de fonctionnement. En outre, beaucoup de gens confondent la pleine conscience avec la détente. La détente ou la relaxation est seulement une étape durant la pratique de méditation et ne saisit certainement pas l’essence ou la fonction de la pleine conscience ou de la méditation.

Quels sont les avantages de la pleine conscience ?

La recherche cumulative au cours des quarante dernières années suggère fortement que la pleine conscience a de nombreux effets positifs indéniables sur notre corps et esprit. Par exemple, plusieurs études suggèrent que la pleine conscience peut modifier à la fois le fonctionnement de notre cerveau et sa structure spécialement lorsque cultivée et pratiquée pendant une longue période de temps. La pleine conscience peut être considérée comme un compte d’épargne où plus vous épargnez, plus résilient vous êtes dans les moments difficiles et exigeants. Conformément à cela, il a été démontré que la pleine conscience :

  • Accroit notre flexibilité mentale, notre créativité ce qui nous permet d’apprendre, d’intégrer de nouvelles informations et de revoir les expériences passées avec une perspective différente ;
  • Nous permet d’augmenter notre stabilité émotionnelle, notre bien-être et la qualité de notre vie en augmentant l’acceptation de nos états internes (y compris nos pensées, émotions et sensations physiques désagréables) et des situations externes (y compris les étapes difficiles de la vie et les défis au quotidien) ;
  • Réduit le stress et la détresse psychologique lors des maladies physiques (y compris la douleur chronique, les maux de tête, la fibromyalgie, le syndrome du côlon irritable, le cancer, les maladies cardiaques, les acouphènes, la sclérose en plaques, le VIH, l’épilepsie et l’arthrite rhumatoïde) et des difficultés psychologiques (y compris la détresse, la dépression et les autres troubles de l’humeur, le stress, l’anxiété, l’alcoolisme / toxicomanie, le déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité, les problèmes sexuels, et la psychose / schizophrénie) ;
  • Augmente la satisfaction de la vie et le sentiment de bonheur, la satisfaction conjugale et les habiletés parentales en diminuant notre réactivité émotionnelle et comportementale et nos jugements négatifs et en augmentant notre empathie, notre gentillesse et notre compassion envers les autres ;
  • Crée un contact profond et perspicace avec notre vrai soi et nos valeurs, ce qui mène à des changements importants et des engagements sincères ;
  • Mène à un état ​​de balance entre le corps et l’esprit et un équilibre entre les pensées et les émotions qui est caractérisé par un calme intérieur, une satisfaction, une acceptation, de la compassion envers soi-même et une équanimité ;
  • Nous fournit un lieu sécuritaire où les expériences difficiles, voire traumatiques (par exemple, la violence ou l’abus physique / sexuel) peuvent être réinterprétées et transcendées sans réactivité ou évitement ;
  • Renverse les effets du vieillissement (y compris les effets sur la mémoire) et augmente la longévité.

En résumé, la pleine conscience a des effets prédominants sur la santé physique et mentale, y compris la longévité, les relations interpersonnelles et intimes, le comportement social, l’apprentissage et l’auto-développement. Sans doute, la pleine conscience a des effets puissants et très prometteurs sur les individus et la société en général.

Qui peut bénéficier de la pleine conscience ?

Selon plusieurs études scientifiques, la pleine conscience est utile pour les personnes de tous âges. En fait, les traitements basés sur la pleine conscience ont été testés chez les adultes, adolescents, enfants, conjoints, familles et personnes âgées, et tous ces groupes ont bénéficié de la pratique de la pleine conscience. Vous n’avez pas besoin de souffrir d’une maladie physique ou d’un problème de santé mentale pour apprendre et profiter de la pleine conscience, vous n’avez pas besoin non plus de connaissance ou de d’expérience spécifique au préalable. La pleine conscience peut être utile pour un enfant qui se sent mal à l’école, un athlète qui cherche à augmenter son endurance ou sa performance, un homme marié qui cherche à renouveler sa relation avec sa femme et ses enfants, une femme d’affaires qui veut exceller dans son métier et un scientifique poursuivant une excellence académique. En bref, la pleine conscience est pour tout le monde !

Comment puis-je commencer à apprendre la pleine conscience ?

La meilleure façon d’apprendre la pleine conscience et de l’intégrer dans votre vie quotidienne est d’être coaché ​​par un professeur de pleine conscience (avec des qualifications appropriées) ou par un professionnel de la santé mentale (par exemple, un psychologue) avec des connaissances et une expérience appropriée en pleine conscience. Il a été démontré que les patients des thérapeutes pratiquant la pleine conscience ont de meilleurs résultats que ceux qui ne pratiquent pas la pleine conscience même si les deux ont une formation et des qualifications cliniques similaires. La pleine conscience influence le processus de psychothérapie en améliorant la présence du thérapeute dans l’instant avec le patient et en diminuant les jugements négatifs et les réponses rigides. Un processus thérapeutique en pleine conscience:

  • Offre au client une expérience positive en lui faisant sentir être complètement accepté malgré ses failles et ses difficultés, augmentant ainsi sa confiance envers le thérapeute et son engagement dans le processus thérapeutique ;
  • Augmente la compassion du client envers lui-même et sa flexibilité face aux difficultés ;
  • Facilite le processus de changement.

En bref, le choix d’un thérapeute pratiquant la pleine conscience peut contribuer à l’amélioration des résultats cliniques du client.

Enfin, il est important de noter que la pleine conscience s’intègre bien avec les autres approches thérapeutiques, notamment les thérapies cognitives et comportementales (TCC) et les techniques d’entrevue motivationnelle (EM). En fait, des études récentes suggèrent que la combinaison de la pleine conscience et de l’entretien motivationnel pourrait augmenter la réussite des interventions comportementales visant à promouvoir l’autogestion (par exemple, la gestion du tabagisme, de la consommation de l’alcool et de drogues et le maintien de l’exercice physique et d’un régime alimentaire sain).

Pourquoi ne pas essayer la pleine conscience ?

Retour en haut