Anna découvre le bon côté des choses grâce à la gratitude

La détresse n’a plus besoin d’être présentée. Elle nous entoure et est mentionnée quotidiennement dans tous les médias et sur toutes les plateformes de médias sociaux.

Cette série d’articles ne concerne pas la détresse. Il s’agit de vous.

Notre infolettre intitulée ” Faire face à la tempête ” est une source de conseils et de stratégies pour vous aider à faire face à la tempête émotionnelle. Cette publication est inspirée par des clients réels* et rédigée par des psychologues qualifiés.

*Tous les noms de clients sont fictifs et les problèmes présentés sont des composites d’expériences de clients.

Rencontrez Anna*

Le mois dernier, elle a dû manquer la cérémonie de remise des diplômes de sa petite sœur et la fête surprise du 60e anniversaire de son père parce qu’elle n’avait pas les moyens de faire le voyage. Elle est bouleversée et triste de ne pas être avec ses proches pour ces événements importants.

Elle a du mal à se sentir reconnaissante ces jours-ci… et c’est tout à fait normal. En période de difficultés émotionnelles, il est naturel de se concentrer sur ce qui nous manque, sur ce qui est désagréable et sur ce qui va mal.

Mais n’oublions pas que le verre peut être à moitié vide ou à moitié plein ; la moitié sur laquelle nous choisissons de nous concentrer aura un effet profond sur notre humeur et notre bien-être.

Et si nous disions à Anna qu’un exercice – sans haltères ni tapis de yoga – peut l’aider à se concentrer sur la moitié pleine du verre ?

Mais n’oublions pas que le verre peut être à moitié vide ou à moitié plein ; la moitié sur laquelle nous choisissons de nous concentrer aura un effet profond sur notre humeur et notre bien-être.

Et si nous disions à Anna qu’un exercice – sans haltères ni tapis de yoga – peut l’aider à se concentrer sur la moitié pleine du verre ?

Nos recommandations

Découvrez l’exercice de gratitude.

Voici comment cela fonctionne : une fois par jour, pensez à trois choses dont vous êtes reconnaissant ou écrivez-les. Le concept, bien que simple en théorie, produit des résultats puissants.

En suivant ces trois conseils simples, vous obtiendrez des résultats optimaux lorsque vous pratiquez l’exercice de gratitude :

1. Choisissez une chose simple

Il n’est pas nécessaire de trouver des choses qui changent la vie pour être reconnaissant. Cela peut être aussi simple que:

  • Avoir un toit au-dessus de la tête
  • Le beau temps
  • Regarder un bon film en streaming

2. Choisissez quelque chose de nouveau

Essayez de choisir quelque chose de différent chaque jour. Si vous mentionnez les trois mêmes choses chaque jour, l’exercice ne stimule pas vraiment vos “muscles de la gratitude”. Le but de l’exercice est de faire l’effort de trouver des choses pour lesquelles vous êtes reconnaissant, même dans les pires jours.

3. Choisissez quelque chose que vous avez vécu

Ne mentionnez pas ce qui n’est pas arrivé. Penser “Je suis reconnaissant de ne pas avoir eu d’accident”, par exemple, ne fait que renforcer les pensées négatives. Au lieu de cela, efforcez-vous d’identifier les choses que vous avez vécues et dont vous êtes reconnaissant.

En choisissant de commencer (ou de recommencer) à pratiquer la gratitude, vous pourrez voir le bon côté des choses… même dans les jours les plus sombres.

À propos de PsyMontréal

PsyMontréal est un réseau de plus de 30 professionnels accrédités offrant des services de psychothérapie cognitivo-comportementale par vidéoconférence, par téléphone ou en personne, selon des horaires qui vous conviendront.

Nous sommes là pour vous aider.

Pour plus d’information sur nos services ou pour vous aider à décider quel psychologue de notre équipe choisir, cliquez ici ou téléphonez au (514) 337-2473, poste 0. Nous sommes disponibles 24/7 pour répondre à vos appels.